Nous avons compose notre visite au feeling, le guide se declenchant au passage des portes. Ces audiophones nous ont permis d'avoir une visite constructive en reliant le visuel a l'histoire de la periode Qing et Ming.

L'entree de la Cite Interdite est devant la place Tien An Men. Passage obligatoire sous le portrait de Mao. En fait, il faut passser trois grandes portes et traverser trois grandes cours ou pullulent les marchands de cartes flash et autres accessoires pour touristes... Notons au passage que lorsque nous parlons de touristes, il s'agit la plupart du temps de touristes chinois. C'est bonde de monde, il fait 40 degres a l'ombre. Il nous faut une bonne vingtaine de minutes pour arriver a l'entree proprement dite de la Cite.

Le billet d'entree donne un acces global a l'enceinte. Ensuite, certains musees internes a la Cite sont accessibles en achetant un billet supplementaire. Notamment, nous avons vu un musee tres original de l'horlogerie mis en place par la dynastie Ming, un musee de la vaisselle precieuse utilisee tous les jours par les imperatrices et concubines : bols en jade, jadeite, d'un raffinement extreme. Ces musees super climatises nous ont apporte une vraie bouffee de fraicheur.

Nous poursuivons notre visite par l'opera de la Cite Interdite. Il est construit sur deux etages, une maquette reproduisant son fonctionnement est exposee au musee de cet opera qui lui est adjacent. On y voit aussi costumes et accessoires utilises pour les representations.

Les jardins de la Cite Interdite sont dans l'ensemble intimistes et assez petits, contrastant avec les jardins que nous avons vu jusqu'alors et contrastant avec l'immensite des esplanades qui sont dans la Cite. Nous y avons vu le Mur aux Neuf Dragons, magnifique panneau de pierre sur laquelle sont sculptes et peints neuf dragons geants inoubliables. C'etait un des trucs les plus fous vus a la Cite. Il y a eu aussi une pierre de marbre gigantesque mesurant 55 metres de haut sur 3 metres de large ainsi qu'une fresque sculptee dans un enorme bloc de jade representant une chaine ouvriere travaillant sur un systeme d'irrigation dans la montagne. D'apres l'audiophone, ce bloc de jade est d'une valeur inestimable. Non seulement la realisation de ces oeuvres a mobilise plusieurs centaines de personnes et plusieurs annees de travail avant l'aboutissement des projets initiaux mais leur deplacement a sollicite des techniques particulieres. Par exemple, en hiver, les ingenieurs faisaient creuser des canaux qu'ils faisaient remplir d'eau. L'eau gelait ce qui permettait de faire glisser la pierre de marbre geante ou le bloc de jade.

Les chinois sont des amoureux de la pierre et sont specialistes de la pierre taillee. On voit des lions en pierre partout, devant les hotels, devant les temples. Les mains courantes bordant les canaux sont en pierre. Ils amenagent les jardins naturels avec des grosses pierres, souvent les sentiers sont paves de pierre sculptees representant des fleurs ou des animaux.