En Chine, tous les etrangers sont fiches des leur entree dans le pays et la police n'a guere mis de temps apres la mort des ritals pour venir effectuer un controle de notre identite et donc de notre presence a l'hotel ! Evidemment, JO oblige, personne n'en saura rien. Ni les chinois, ni les etrangers. L'info ne sortira pas du pays, d'ailleurs, elle ne passe meme pas aux infos locales de Pekin.

Alors, comment l'avons-nous appris ? Et bien simplement car nous sommes vires de l'hotel !!! C'est Philip qui, contacte par l'hotel, nous apprend gentiment la nouvelle, desole de ce qui se passe...

Grace a lui, nous obtenons le fin mot de l'histoire : la mort des Italiens, la descente de police, le controle des passeports, et surtout pourquoi l'hotel ne veut plus de nous. Officiellement, l'hotel n'est pas agree a recevoir des etrangers, mais officieusement, nous pensons qu'il nous trouvent un peu trop electriques a leur gout, en mouvance perpetuelle. Il est vrai que nous rentrons parfois tard dans la nuit et a velo... Dans les deux cas, les employes ne veulent pas perdre leur place et la direction ne veut pas prendre de risque. S'il nous arrivait quoique ce soit, cela leur retomberait sur le dos, la responsabilite serait automatiquement attribuee a l'hotel et a son personnel.

Ce matin, pendant mon cours de boulier, - ceci dit en passant, j'ai beaucoup de chance... -, Lionel et Philip se sont occupes du changement d'hotel. Philip nous a place dans un hotel trois etoiles habilite a recevoir des etrangers. Plus grand, beaucoup plus cher et moins sympa... Mais bon, nous ne sommes pas au placard et c'est deja pas mal. Philip fait toujours les choses de maniere tres pragmatique et l'hotel choisi est encore plus proche de l'ecole ou je suis mes cours de boulier. Nous avons perdu notre belle suite pour une chambre tout ce qu'il y a de plus standard mais nous sommes maintenant au 8ieme etage et avons une vue sympa sur Pekin du petit balcon attenant a notre chambre.


Notre vie Pekinoise continue.

Nous sommes alles hier a une librairie geante, en fait une hyper librairie si cela peut vous donner une idee de son gigantisme. Les FNACs a cote, c'est du pipo ! La librairie est en fait un vaste building construit sur six etages. Chargee par l'IREM de la Reunion de rapporter quelques livres d'histoire des Mathematiques, j'en ai degote un superbe ecrit en chinois, attiree par son titre. Il s'appelle "Le treizieme livre des elements d'Euclide". Original comme titre, shi ma 是马? (n'est-ce-pas ?)

Nous y retournons aujourd'hui car elle est dans un quartier hyper commercial, et je veux trouver dans cette hyper librairie une planche d'acupuncture pour un ami medecin. Je veux aussi me racheter un dico chinois-francais digne de ce nom, car celui que j'ai a bien les carences notoires en mots que m'avait predites Jacques...